Skip links

Développement durable : Éclairage public

Les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel ne se limitent pas à la privation de l’observation du ciel étoilé. Elles sont aussi une source de perturbations pour la biodiversité.
L’éclairage public correspond à 41 % de la consommation d’électricité des communes et émet annuellement 670 000 tonnes de CO2.
Sur décision de Madame la Maire afin de préserver, réduire et limiter les nuisances lumineuses et la consommation d’électricité, l’éclairage public de Marsat cessera désormais à 23h00 et reprendra à 6h00.